La différence entre particules primaires et secondaires

Publié le : 20 septembre 20224 mins de lecture

Les particules primaires sont celles qui proviennent directement d’une source externe, tandis que les particules secondaires sont celles qui se forment à partir des particules primaires en raison de leur interaction avec l’environnement. Les particules primaires peuvent être divisées en deux groupes : les aérosols et les autres particules en suspension. Les aérosols sont des particules solides ou liquides suspendues dans l’air, tandis que les autres particules en suspension comprennent les gaz et les vapeurs. Les particules secondaires se forment lorsque les aérosols interagissent avec le rayonnement ultraviolet du soleil, l’oxydation du métal ou la combustion.

Les polluants atmosphériques, définition

Les polluants atmosphériques sont des substances solides, liquides ou gazeuses qui, une fois émis dans l’air, peuvent altérer la qualité de l’air et avoir des effets néfastes sur la santé des êtres vivants et sur l’environnement. Les principaux polluants atmosphériques sont les oxydes d’azote (NOx), les oxydes de soufre (SOx), les composés organiques volatils (COV), les particules en suspension (PM) et les composés inorganiques volatils (CIV).

Les particules en suspension (PM) sont des particules solides ou liquides suspendues dans l’air. Elles peuvent être de différentes tailles et compositions. Les plus petites particules, appelées particules fines ou PM2,5, sont les plus dangereuses car elles peuvent pénétrer profondément dans les poumons et entraîner des maladies respiratoires. Les particules plus grosses, appelées particules grossières ou PM10, sont également dangereuses, mais moins que les particules fines.

Les oxydes d’azote (NOx) sont des composés gazeux formés lors de la combustion d’une substance contenant de l’azote, comme l’ammoniac, le dioxyde d’azote (NO2) et le monoxyde d’azote (NO). Les oxydes de soufre (SOx) sont des composés gazeux formés lors de la combustion d’une substance contenant du soufre, comme le dioxyde de soufre (SO2) et le sulfure d’hydrogène (H2S).

Les composés organiques volatils (COV) sont des composés gazeux organiques qui peuvent être d’origine naturelle ou anthropique. Les composés inorganiques volatils (CIV) sont des composés gazeux inorganiques qui peuvent être d’origine naturelle ou anthropique.

Comment se forment les particules primaires et secondaires ?

Les particules primaires se forment lorsque les atomes ou les molécules se combinent pour former des agrégats plus complexes. Les particules secondaires se forment lorsque les particules primaires interagissent entre elles. Les particules secondaires peuvent être plus petites ou plus grandes que les particules primaires.

L’impact sur la couche d’ozone

Les particules primaires proviennent directement des sources d’émission, comme les usines et les véhicules, alors que les particules secondaires se forment dans l’atmosphère à partir d’autres substances, comme le monoxyde d’azote et le dioxyde de soufre. Les particules secondaires peuvent donc avoir un impact sur la couche d’ozone, car elles peuvent contenir des substances qui réagissent avec l’ozone.

Les effets sur la santé et l’environnement

La pollution atmosphérique est un problème de santé publique majeur. Elle est composée de particules fines, dont certaines peuvent pénétrer profondément dans les poumons et entraîner des maladies respiratoires. La pollution atmosphérique peut également contribuer à l’aggravation d’autres problèmes de santé, tels que l’asthme, les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

De plus, la pollution atmosphérique a un impact négatif sur l’environnement. Elle peut réduire la qualité de l’air, de l’eau et du sol, et affecter la végétation et la faune. La pollution atmosphérique peut également contribuer au réchauffement climatique en augmentant les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Plan du site